Nous voici désormais à Cannes pour deux jours. Nous serons face à la boutique, aujourd’hui de 16h à 18h30 et demain de 10h30 à 13h30.

Très célèbre ville dans le monde entier pour son festival et ses célèbres marches, Cannes est aussi une ville qui regorge d’endroits intéressants et riches en histoire. Nous allons tenter de vous faire découvrir des endroits qui sont moins connus mais qui méritent le détour.

Le Suquet et le musée de la Castre : un autre visage de Cannes

Situé sur le Mont-Chevalier, le plus ancien quartier cannois, le Suquet – sommet en provençal – offre une vue imprenable sur la baie et l’intérieur des terres. C’est un endroit qui a beaucoup de cachet, ses ruelles étroites et pentues sont pleines de boutiques et petits restaurants.

Parcourez les petites rues pour atteindre le sommet et disposer d’une vue imprenable sur Cannes : vous traverserez des quartiers typiques de la méditerranée qui vous feront voyager et donner l’impression d’avoir changé de ville en quelques pas.

Ce site a également son histoire, autrefois occupé par le château des abbés de Lérins, il subsiste le donjon qui est aujourd’hui un musée, classé monument historique. Il rassemble une riche collection d’arts primitifs, d’antiquités méditerranéennes et est également réputé pour ses instruments de musique du monde entier et sa peinture provençale et locale du 19e siècle.

Ile saint Honorat et son monastère

Séparée de Sainte-Marguerite par un bras de mer de 600 mètres appelé « plateau du milieu », l’île Saint-Honorat, longue de 1500 mètres et large de 400 mètres, est boisée de pins parasols et maritimes. Elle accueille l’abbaye des moines de Lérins et de nombreux vestiges comme un monastère fortifié et des nombreuses chapelles.

Depuis le 5ème siècle, à l’arrivée du monastère de Saint-Honorat, le lieu n’a cessé de se développer autour de la communauté monastique qui a étendu son influence à travers les âges et toute l’Europe, imprimant à ce lieu unique une dimension spirituelle rare.

L’île de Saint Honorat est d’ailleurs gérée par une communauté de moines. Les moines cultivent huit hectares de vigne et proposent de gouter – et acheter – leur vin sur place. Profitez-en pour déjeuner sur l’île : le cadre est incroyable !

L’abbaye et certains vestiges architecturaux sont encore visibles sur l’île et témoignent de ces époques. Des 4 chapelles encore visibles sur l’île, la chapelle Saint-Sauveur est la plus ancienne. Elle fait encore aujourd’hui l’objet de fouilles archéologiques et n’a pas fini de livrer ses secrets.
Reposant, sublime et dépaysant, c’est une destination propice à la méditation

La Malmaison

La Malmaison est l’unique pavillon qui subsiste du Grand Hôtel construit en 1863 par les architectes Vianey et Blondel. La Ville de Cannes l’a racheté en 1970 dans le but de créer un nouvel espace d’expositions sur la Croisette. Rénové et restructuré, La Malmaison accueille chaque année de grandes expositions d’art contemporain.

Sa vocation est de présenter des expositions monographiques d’artistes des XXe et XXIe siècles. Chaque exposition rassemble en moyenne une centaine d’œuvres provenant de collections privées ou publiques, exposées dans les 207 m2 de la galerie.

Notre restaurant préféré : l’assiette provençale

Le cadre est simple et très accueillant, les produits sont de qualité et de première fraîcheur. Le restaurant se situe juste à l’entrée du vieux port, côté vieille ville. L’assiette provençale vous permettra de passer un bon moment à table et de vous régaler !

Suite à cette escale gourmande, vous pourrez reprendre votre découverte de la ville par une balade sur le quai Saint-Pierre. Très connu, il accueille régulièrement des festivals et manifestations culturelles.

Villa Rothschild – Médiathèque Noailles

Cette magnifique villa et son parc ont été construits en 1981 pour la baronne de Rothschild. Villa et parc sont tous les deux classés monuments historiques et pour cause, ils valent le détour !

De style néo-classique, le bâtiment et son jardin à l’anglaise en font un lieu romantique par excellence. Le domaine, confisqué à ses propriétaires pendant l’occupation, deviendra propriété de la Ville de Cannes en 1947. Elle y installera la bibliothèque municipale, devenue médiathèque. Les jardins sont toujours superbement entretenus et c’est un véritable plaisir de s’y promener.
De nombreux événements culturels sont réalisés chaque année. Un parcours sensoriel, « le Jardin Annie Girardot », destiné aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer a également été créé.

Rue d’Antibes et la rue Meynadier

La rue d’Antibes est une des rues du centre-ville, ancienne route nationale qui reliait Cannes à Antibes, elle accueille depuis toujours une multitude de commerces. Les plus grandes marques de prêt-à-porter du monde y sont représentes et faciles d’accès par le réseau de bus ou grâce aux nombreux parkings qui la jalonnent.

La rue Meynadier est la rue commerçante, populaire et historique de Cannes. Piétonne de bout en bout, on y trouve quelques-unes des meilleures adresses gourmandes cannoises.

A quelques mètres du marché Forville, des Allées de la liberté et du Vieux port, elle attire chaque jour une foule de badauds.
La rue d’Antibes et la rue Meynadier sont les artères incontournables si on veut faire du shopping !

chargement de la carte - veuillez patienter...

CANNES 43.551340, 7.021630 Nous serons ici - We will be here #laroutedulinge - #thelinenroad

0